Polyclinique

La construction de la clinique à Sanguera prit 6 ans et aboutit avec l’inauguration en 2008. La clinique, constituée de plusieurs petits pavillons, est équipée pour procéder à des examens médicaux d’ordre général, neurologique et gynécologique. Pour des cas d’urgences, il y a la possibilité de soigner les patients d’une façon stationnaire. 

Conçue de manière spacieuse cette clinique rend possible une collaboration avec d’autres médecins.

Grâce à un don, il a été possible d’acquérir un fauteuil gynécologique et un appareil à ultrasons. À cette époque, le Dr. Sodjéhoun a définitivement transféré le cabinet médical de Lomé à la Polyclinique de Sanguéra.

Le team du polyclinique

Les personnes atteintes d’épilepsie sont contraintes à des traitements de longue durée. Dans le cadre des consultations, les malades et leurs familles sont éclairés sur la maladie, son traitement et sur la façon d’affronter le quotidien. Ils y apprennent l’importance d’une prise régulière des médicaments et comment rédiger un calendrier des crises.

Le travail d’Elisabeth Sodjéhoun ,l’épouse du Dr. Sodjéhoun consiste en l’assistance des patients et de leurs familles – en collaboration avec d’autres infirmières togolaises qui travaillent à la clinique - et à l’assistance du personnel technique. En outre, elle s’occupe de la comptabilité et veille à ce qu’il y ait suffisamment de médicaments et de matériel médical à disposition.

Les patients ne disposant pas de ressources financières suffisantes et venant de loin organisé leur transport jusqu'à Sanguéra, dans la Polyclinique. Les frais de voyage sont pris en charge par la Polyclinique.

Ceci permet un traitement plus personnel et discret. Afin de garantir la qualité des soins médicaux, le Dr. Sodjéhoun ne distribue les antiépileptiques que pour 1-2 mois. De cette façon, une prise continue des médicaments peut être garantie.

Les succès thérapeutiques sont démontrés : beaucoup de patients qui ont pris les médicaments d’une façon régulière n’ont plus de crises. C’est-à-dire ils peuvent aller à l’école, suivre une formation ou d’autres occupations. Grâce aux traitements de l’épilepsie ils sont devenus socialement acceptables.

Grâce à sa page d'accueil, le contact des consultants allemands en matière de diabète avec la Polyclinique de Sanguéra a été établi. Pendant une semaine, ils ont réalisé des informations et des tests pour des patients de la Polyclinique et d’Afania. Pour les diabétiques, ils ont créé des plans de thérapie personnels. Si nécessaire, ils continueront à fournir les médicaments nécessaires à l'avenir. Le traitement ultérieur sera assuré , le Dr. Sodjéhoun et son équipe ont pris le relais.

La visite régulière de la Suisse par des employés du  Centre Epileptologique Suisse de Zurich et amis qui travaillent pendant un certain temps, est un atout. En conséquence, un échange intensif a lieu et les patients se réjouissent de chaque visite.

Docteur Kokou Sodjehoun avec les patients

Les patients en Afania

Consutlation de diabète et photo avec Docteur Kokou Sodjehoun et Elisabeth Sodjehoun

établissement de la polyclinique

  • Cuisine avec des sièges pour les patients et pour le team
    Cuisine avec des sièges pour les patients et pour le team