Polyclinique

La construction de la clinique à Sanguera prit 6 ans et aboutit avec l’inauguration en 2008. La clinique, constituée de plusieurs petits pavillons, est équipée pour procéder à des examens médicaux d’ordre général, neurologique et gynécologique. Pour des cas d’urgences, il y a la possibilité de soigner les patients d’une façon stationnaire. 

Conçue de manière spacieuse cette clinique rend possible une collaboration avec d’autres médecins.

Grâce à un don, il a été possible d’acquérir un fauteuil gynécologique et un appareil à ultrasons. À cette époque, le Dr. Sodjéhoun a définitivement transféré le cabinet médical de Lomé à la Polyclinique de Sanguéra.

Le team du polyclinique

Les personnes atteintes d’épilepsie sont contraintes à des traitements de longue durée. Dans le cadre des consultations, les malades et leurs familles sont éclairés sur la maladie, son traitement et sur la façon d’affronter le quotidien. Ils y apprennent l’importance d’une prise régulière des médicaments et comment rédiger un calendrier des crises.

Le travail d’Elisabeth Sodjéhoun ,l’épouse du Dr. Sodjéhoun consiste en l’assistance des patients et de leurs familles – en collaboration avec d’autres infirmières togolaises qui travaillent à la clinique - et à l’assistance du personnel technique. En outre, elle s’occupe de la comptabilité et veille à ce qu’il y ait suffisamment de médicaments et de matériel médical à disposition.

Les patients ne disposant pas de ressources financières suffisantes et venant de loin organisé leur transport jusqu'à Sanguéra, dans la Polyclinique. Les frais de voyage sont pris en charge par la Polyclinique.

Ceci permet un traitement plus personnel et discret. Afin de garantir la qualité des soins médicaux, le Dr. Sodjéhoun ne distribue les antiépileptiques que pour 1-2 mois. De cette façon, une prise continue des médicaments peut être garantie.

Les succès thérapeutiques sont démontrés : beaucoup de patients qui ont pris les médicaments d’une façon régulière n’ont plus de crises. C’est-à-dire ils peuvent aller à l’école, suivre une formation ou d’autres occupations. Grâce aux traitements de l’épilepsie ils sont devenus socialement acceptables.

Grâce à sa page d'accueil, le contact des consultants allemands en matière de diabète avec la Polyclinique de Sanguéra a été établi. Pendant une semaine, ils ont réalisé des informations et des tests pour des patients de la Polyclinique et d’Afania. Pour les diabétiques, ils ont créé des plans de thérapie personnels. Si nécessaire, ils continueront à fournir les médicaments nécessaires à l'avenir. Le traitement ultérieur sera assuré , le Dr. Sodjéhoun et son équipe ont pris le relais.

La visite régulière de la Suisse par des employés du  Centre Epileptologique Suisse de Zurich et amis qui travaillent pendant un certain temps, est un atout. En conséquence, un échange intensif a lieu et les patients se réjouissent de chaque visite.

Zufahrtstrasse zur Klinik wird neu

Die Zufahrtstrasse von der Hauptstrasse zur Klinik hatte dringenden Reparaturbedarf. Die vielen teils stürmischen Unwetter verunmöglichten die Zufahrt, sodass grosse Umwege gefahren werden mussten. Die zuständigen Herren der Gemeinde Sanguera nahmen einen Augenschein und erklärten, dass es nicht ihre Pflicht ist, die Strasse zu sanieren. Es sei die Sache der Klinik, bzw. des Arztes, dies zu bewerkstelligen. Nun: wer soll das bezahlen?
Kokou nahm Kontakt auf mit einem höheren Beamten des Militärs und bat um seine Hilfe. Er empfahl ihm eine Strassenbau Firma, die auch fürs Militär arbeitet.
Es gab eine Besichtigung und Beratung, welches die beste Lösung sei.
Umgerechnet in CHF käme die ganze Sanierung auf CHF 23’000.-.

Wir vom Verein versuchten , Gönnerstiftungen anzufragen um finanzielle Unterstützung. Da dies gerade in die Coronazeit fiel, hatten wir leider kein Glück mit Zusagen, mit Ausnahme der Schweizerischen Epilepsie-Stiftung die uns dafür einen Beitrag gesprochen hat. 
Dann erzählte uns Elisabeth, sie hätte im Gespräch mit Bekannten die Strassenreparatur und den noch fehlenden Betrag erwähnt, worauf sie zur Antwort bekam, dass sie gerne bereit sind, dies zu übernehmen plus die Kosten zur Erweiterung der Solarlampen.
Ein wunderbares Geschenk, wofür wir herzlich danken.

Vor zwei Wochen konnten sie endlich mit der Sanierung beginnen, die bis zum 14. Dezember 2021 beendet sein sollte.

In der Bildergalerie kann der Vorgang in verschiedenen Bauetappen mitverfolgt werden, wie das in Togo vor sich geht.
Die Bilder der Fertigstellung folgen demnächst.

 

 


 

Reparatur der Zufahrtstrasse zur Klinik 2021

  • Situation davor
    Situation davor
  • Erste Etappe
    Erste Etappe
  • Zweite Etappe
    Zweite Etappe
  • Verteilung der Tonerde
    Verteilung der Tonerde
  • Dritte Etappe
    Dritte Etappe
  • Einfahrt von der Hauptstrasse
    Einfahrt von der Hauptstrasse
  • Start der Strasse zur Klinik
    Start der Strasse zur Klinik
  • Richtung Klinikeingang rechts
    Richtung Klinikeingang rechts

Les patients d'Afania viennent à Sanguera à la clinique

  • en octobre 2020
    en octobre 2020
  • Händewasch-Station in Lomé
    Händewasch-Station in Lomé
  • Registrierung des Medikamenten Pakets
    Registrierung des Medikamenten Pakets
  • Ankunft des Medi-Pakets Februar 2021
    Ankunft des Medi-Pakets Februar 2021

Réparations 2019

  • Réservoir d'eau rouillé
    Réservoir d'eau rouillé
  • Cadre rouillé
    Cadre rouillé
  • Nouveau réservoir d'eau en acier chromé
    Nouveau réservoir d'eau en acier chromé

Les patients en Afania

Consutlation de diabète et photo avec Docteur Kokou Sodjehoun, Elisabeth Sodjehoun et le team

  • Les médicaments sont arrivés le 21.12.2019
    Les médicaments sont arrivés le 21.12.2019

Etablissement de la polyclinique

  • Cuisine avec des sièges pour les patients et pour le team
    Cuisine avec des sièges pour les patients et pour le team

Docteur Kokou Sodjehoun avec les patients